Elevage Africain

La prévention des maladies : 5 questions des aviculteurs

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur email

La prévention des maladies : 5questions des aviculteurs 

Tout simplement, nous constatons qu’au Bénin et en général en Afrique plusieurs fermes avicoles ne respectent pas les mesures de biosécurité et la prévention des maladies. Cette pratique a ruiné plusieurs aviculteurs.

Quoi qu’il en soit, si vous êtes ici, c’est parce que vous voulez plus vivre cela.

Voici les 5 questions sur la prévention que me posent certains aviculteurs :

Question n°1. Quelles sont les maladies les plus courantes chez les volailles ?

Les maladies dans un cheptel dépendent du type de volaille et de leur Age. Les poulets sont sensibles aux maladies telles que le Gumboro, la maladie de Newcastle, la bronchite infectieuse et la coccidiose, la maladie du Marek, le coryza infectieuse et la variole entre autres.

Question n°2. Que peut-on faire pour prévenir les maladies à la ferme ?

Tout ce qui vient de l’extérieur de la ferme est un risque. La ferme devrait être clôturée et personne ne devrait être autorisé, même vos meilleures amis et autres ; même en cas de besoin ils doivent se désinfecter et aussi leurs sandales à moins qu’ils ne travaillent là-bas ou à moins que ce soit un vétérinaire qui vient vérifier les oiseaux. N’oublier pas aussi de dire à votre vétérinaire de se désinfecter.

Les gens qui achètent des poulets et des œufs ne doivent pas venir à la ferme car cela représente un grand risque. Les clients parcourent différents ferme et autres donc le risque de contamination est élevé. Les œufs et les poules doivent être emmenés aux clients. Ce n’est pas être égoïste, vous protégez simplement vos investissements contre les pertes. En respectant cela vous réduisez les maladies sur votre ferme et au cas où vous acceptez tout le monde sur votre ferme, n’oubliez pas que en cas de faillite vous serez le seul responsable et les clients disparaissent

Question n°3. Les poulets peuvent-ils être vaccinés contre les maladies ? Et si oui, comment ça marche ?

Les poulets peuvent être vaccinés contre la plupart des maladies importantes en suivant votre prophylaxie médicale, et toutes celles mentionnées dans cet article. Les vaccins peuvent réduire efficacement les maladies, mais les oiseaux exposés deviennent encore infectés et peuvent verser des organismes de maladies. Un vaccin est une forme faible de la maladie. Il est donné à l’oiseau afin que son corps puisse apprendre à lutter contre la maladie avant qu’il ne provoque un gros problème.

Les vaccins viennent en deux types différents : ” buvable ” et ” injectable “.

Les vaccins buvables pour les poulets viennent en poudres dans une petite bouteille de verre. Ils sont mélangés à l’eau puis donnés par le vaporisateur, l’eau potable ou les gouttes d’œil. Les vaccins injectables viennent comme liquides blancs et sont injectés dans le muscle mammaire ou le muscle de la cuisse de l’oiseau.

Question n°4. les volailles malades peuvent-ils être traitées avec succès ?

Cela dépend de la maladie. Bien que le traitement puisse être efficace, la maladie continuera de causer un problème à moins que des mesures ne soient prises pour l’empêcher de récurrente. La prévention est meilleure et beaucoup moins chère que le remède. Toujours viser à prévenir les maladies avant qu’elles ne se produisent.

Question n°5. Après une épidémie de maladie, comment doit-elle être traitée la maison de poulet ?


À la fin de tout cycle de volaille, votre poulailler doit être nettoyée et désinfectée. Enlevez tout la litière de votre poulailler (et de la ferme) et balayer le sol propre. Laver le poulailler  et les équipements de votre ferme avec du savon ou du détergent et eau propre. Appliquez un désinfectant à toutes les surfaces et laissez le poulailler  vide le plus longtemps possible. Le vide sanitaire dure 10 jours au minimum et doit être vide. La fumigation peut être faite après ça. Les poulets qui sont morts de maladie doivent être enlevés de la ferme et enterrés ou brûlés. Je recommande de ne jamais manger des poulets morts pour des raisons de santé car certains volaillers le font ou certains éleveurs tuent des volailles malades pour la vente, donnez-les aux chiens. Ne tentez pas de jeter les carcasses sur la clôture c’est risqué.

Conclusion

La prévention des maladies n’est qu’une opération continue dans le temps et dans l’espace. A cela s’ajoute la gestion des volailles avec une bonne qualité de poussin, de l’eau et de l’alimentation. C’est ainsi que le programme de biosécurité doit être maintenu car l’efficacité des mesures mises en place au cours de l’élevage est dépendante de la bonne maîtrise de la conduite zootechnique.

J’espère que ce article vous aidera. N’hésitez pas à le partager en cliquant sur les boutons de partages, juste en dessous!

Questions aux lecteurs

  • Avez-vous déjà été tenté de faire le business de l’élevage de la volaille en Afrique ?
  • Si oui l’avez-vous réalisé ou abandonné ? Réussi ou Raté ? Pour quelles raisons ?
  • Dans tous les cas, cet article vous a-t-il apporté un éclairage nouveau ?

Merci pour vos témoignages, questions, réponses dans la zone commentaires ci-dessous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More To Explore

error: Content is protected !!
Besoin d'aide? Discutons